///

Les recettes

///

/// Ingrédients

1 kg de marron frais,
quelques fleures de fenouil,
3 ou 4 feuilles de figuier,
10 g de gros sel


// Difficulté       


  6

  15 min

  45 min

Marrons de Baillou

Il reste très peu de ces marronniers (plants de châtaigniers greffés) géants.

Préparation

Certains ont 2 mètres de diamètre. Quel âge ont-ils ? 300 ou 400 ans.
Beaucoup sont morts, il reste leur squelette, triste destin.
Il y a un siècle dans notre campagne, on répertoriait les arbres fruitiers. Saint Trojan commune de 315 hectares possédait 500 marronniers.
Cet arbre a souvent évité la famine.
Les soirées d’hiver devant la cheminée, c’était un plaisir pour les enfants de faire griller les marrons sur la flamme dans une poêle trouée. Mais ici localement, nous les préparons bouillis. Le plus souvent nous les dégustons avec du  » vin nouveau  » ou plus familièrement du  » bourru  » (un vin encore sucré et qui commence juste à fermenter).

Ecorcher la première enveloppe des marrons.
Mettre dans une casserole et les couvrir d’eau.
Ajouter une poignée de gros sel, des branches de fenouil et surtout 3 ou 4 feuilles de figuier pour relever le goût et permettre à la peau de bien se décoller.
Faire bouillir au moins ¾ d’heure.

Cette festivité entre amis, marron et vin nouveau doux, est toujours vivante.
J’ai un truc pour régaler mes enfants, particulièrement Isabelle qui voyage beaucoup et n’est pas toujours à la maison à l’automne. Dès qu’ils sont ramassés, j’écorche les marrons et je les entrepose dans un sachet au congélateur (conservation au moins 1 an). Je sors la quantité nécessaire et je les mets à cuire encore gelés.
Au début du siècle dernier, le poète Rabelaisien, le Docteur Jean Pujo, propriétaire du Château La Cottière, vignoble que mes parents ont acheté à ses enfants en 1956, écrivait dans un poème :
…Les vendanges sont faîtes.
J’invite mes amis à célébrer chez moi la fête de la châtaigne et du vin blanc nouveau !
La soupe est sur la table, une sauce de veau, deux canards de ma cour, un tendre dindonneau, s’arroseront ce soir, des crus de mon château…



Accord mets -vin


Chateau Mercier Blanc "Bourru"
 

Actualités & boutique