Notre Histoire

C’est au XVIIe siècle que tout commence
En 1698, François Créon de la première génération connue de la famille Chéty, possède une parcelle de vigne à Mercier. Cette terre sera légué de père en fils à sur plusieurs générations.

1698

Le nom de Guillaume Debande paraît dans la 7ème édition du Féret
Guillaume D., vigneron à Mercier de la 6 ème génération est l’arrière-arrière-arrière grand père d’Isabelle et Christophe.


Considéré comme la  bible  des vins de Bordeaux, Guillaume fut cité pour sa production de 20 tonneaux  à Mercier.

1898

Guillaume D. n’a pas finit de faire parler de lui
2 ans après sa 1ère parution dans la 7eme édition du Feret, il reçoit sa 1ère Médaille d’Or décernée lors de l’Exposition Universelle de Paris en 1900.

1900

Reprise des rênes par Emilien Blanchereau
Emilien B., petit fils de Guillaume D. exploitera 4.5 ha répartis sur 35 parcelles. Plus tard, il lèguera ses terres à son petit fils Pilippe Chety.

1919

Philippe et Martine Chety s’installent à Mercier
2 ans après leur union, les jeunes mariés décident de reprendre l’exploitation familiale.

 

Les temps sont durs et les parents d’Isabelle et Christophe C. vont monter en parallèle un élevage de lapin. A l’époque, Martine C. livrée chaque semaine plus d’une 60taines de lapins au Marché des Capucins de Bordeaux.

 

1971

3 siècle plus tard, un nouveau tournant pour la famille.
En 1975 Philippe Chety change de stratégie et lance les premières mises en bouteilles pour la vente de vins direct.

 

La décision de Philippe C. s’est avérée payante car les ventes destinées aux particuliers se sont multipliées.

1975

Mercier dépasse les frontières
C’est en Belgique et au Danemark que les vins du château Mercier vont dépasser les frontières pour la première fois. 

1981

1ère Médaille d’Or obtenue par Philippe C.
En 1982, Philippe C. obtient sa 1ère Médaille pour le Château Mercier. Petit à petit Philippe C. continue de se faire connaître et noue de plus en plus de lien avec ces clients de toute la France.

1982

Installation de la station météorologique et début de la pratique de la lutte raisonnée sur quelques parcelles.

1992

Adhésion au Réseau FARRE
Adhésion au Forum de l’Agriculture Raisonnée et Respectueuse de l’Environnement. Au paravent sur quelques parcelles, la Culture Raisonnée est adoptée sur tout le vignoble.

1994

13ème génération de la famille à Mercier
Après son diplôme de gestion et administration en entreprise, le jeune agriculteur décide de rejoindre son père à la vigne. Christophe C. devient alors la 13ème génération de la famille à Mercier.

1994

Château La Cottière
Fille de Vigneron, Martine C. hérite de 16 ha du château La Cottière qui avait était acheté en 1956 par son père Samuel R.

1997

Clos du Piat
5 ans après son arrivé à Mercier, Christophe C. va acquérir 4.5 ha à Gauriac, région ou le Clos du Piat est produit. La première cuvée portera le nom de Louis en référence à son fils née la même année.

1999
Phitippe Chety

Départ de Philippe C. à la retraite
Après avoir exploitée pendant 40 années la vigne, Philippe C. « laisse » la gérance à son fils Christophe C. . Tout comme Martine C., Phillipe C. est toujours de bon conseils envers son fils et garde contact avec ses clients les plus fidèles.

2010

certification ISO 14001
Système de Management Environnemental. Nous sommes membre de la 1° Association pour le SME du Vin de Bordeaux, association certifiée ISO 14001.

2011

Installation d’Isabelle à Mercier
Après 17 ans de carrière dans l’hôtellerie de luxe à l’international, Isabelle rejoins l’affaire familiale.  Ses riches expériences à l’étranger vont apporter un regard nouveau à Mercier.

2012

Château Bellevue
Acquisition de 10 ha sur la commune de Plassac, Blaye – Côtes de Bordeaux, du Château Bellevue et de 20 Amphores où le vins sera vieilli pendant 12 mois.

Le choix de cet élevage est née de l’amour de la poterie en argile de Martine C. transmis à ses enfants.

2015
Logo TerraVitis

Certification Terras Vitis 

2016

Certification HVE Niveau 3
Haute Valeur Environnementale. La certification de troisième niveau atteste du respect, pour l’ensemble de l’exploitation agricole, des seuils de performance environnementale portant sur la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et de la ressource en eau, mesurés soit par des indicateurs composites, soit par des indicateurs globaux.

2017

Château Jean de la Monge
Acquisition par Isabelle de 3.5 ha sur la Commune de Bourg sur Gironde du Château Jean de la Monge. Le 9 juin 2018, au total 600 bouteilles ont étaient enfouies des millésimes 2015 et 2016.

2018

Notre engagement
Vendredi 30 août 2019, nous nous sommes engagés à nous convertir en agriculture biologique. Nous avons déjà commencer l’arrêt du désherbage chimique au profit du travail mécanique sur les parcelles en conversation.

2019