///

Un an avec nous

///

Epoque de la taille qui commence parfois en décembre et s’étale jusqu’en mars. Comme on le dit dans le jargon, on fait  « pleurer » la vigne en faisant apparaître des gouttes de sève aux incisions. C’est de cette taille que dépend en partie la quantité et la qualité des fruits et donc de la récolte ; en diminuant le nombre des rameaux cela renforce la vigueur de la vigne pour donner des rameaux plus forts et des baies plus grosses. C’est un travail délicat car on doit choisir les rameaux à garder, en fonction de leur aspect et du nombre de grappes attendues et donc du rendement.

Janvier
feuilles de vigne

Poursuite de la taille et prélèvement des boutures pour les plantations à venir.

Février

Ce sont les toutes dernières tailles avant le réveil de la vigne. Le moment des labours est venu ; il faut « déchausser » les pieds (ramener la terre vers le milieu de l’allée) et ensuite « décavaillonner » (tirer la terre entre les pieds vers le milieu de l’allée).

Mars

Temps des plantations et du palissage. Les rameaux dépourvus de rigidité doivent être soutenus et sont donc attachés sur des rangées de fil de fer (2 ou 3 rangées horizontales retenues par des piquets).

Avril

C’est l’époque de la crainte du gel avec des labours superficiels pour le désherbage (la culture raisonnée supprime le désherbage chimique), des pulvérisations pour prévenir les attaques de l’oïdium et du mildiou, et de l’effeuillage qui assure une meilleure aération des grappes.

Mai

Période de floraison, le temps est venu de faire « l’accolage » (liage) et le « rognage » (coupe) des sarments. C’est également la période de « l’épamprage » pour enlever les gourmands (pousses inutiles) sur le porte-greffe.

Juin

Ce sont les aspersions de bouillie bordelaise et les dernières tailles de sarments trop longs. Seule la météo influe maintenant sur la future récolte, on estime que la vendange se fait 100 jours après la floraison.

Juillet

Le travail du sol est déconseillé à cette période, il faut souhaiter du soleil en faisant quelques travaux d’entretien dans les vignes. C’est également le mois ou le raisin change de couleur ! Les baies passent du vert au jaune ou rouge. On appelle ce phénomène la véraison. Il devient sucré et de moins en moins acide.

Août

Le plus grand moment de l’année avec les vendanges qui commencent vers le milieu du mois dès que le raisin est arrivé à une maturité optimale. Parfois mécanisée. Suivent ensuite les travaux du chai pour la vinification.

Septembre

Les vendanges se prolongent parfois  mais c’est dans le chai que le vigneron est le plus occupé pour la vinification.

Octobre

C’est maintenant la préparation de l’hiver. Pour être correctement protégés du gel, les pieds sont « buttés » (recouverts de terre).

Novembre

La taille peut reprendre dès le milieu du mois.

Décembre